Je suis allée au meeting de Marine Le Pen, et ça m’a fait peur.

Je m’y suis rendue par curiosité. J’étais curieuse de voir quel type d’électorat avait le Front National, comment Marine Le Pen était, comment elle réussissait à convaincre autant de personnes. Je voulais le voir de mes propres yeux. Et je n’ai pas été déçue.

Je suis allée à ce meeting, organisé au Zénith de Lille avec un groupe de copains, également contre le FN et ses idées. Là-bas, nous avons été interviewés par la radio, mais nous nous sommes empressés de dire que nous venions voir Marine Le Pen, par curiosité, « pour constater les dégâts », comme a dit une de mes amies. Nous ne voulions surtout pas être assimilés à tous ces électeurs du FN, même si le simple fait d’être à ce meeting laissait entendre que nous les soutenions, malheureusement.

Après une fouille très élaborée, nous avons pu accéder aux gradins et nous nous sommes installés au milieu de ces pro FN. La salle était pleine à craquer. Des jeunes, des personnes âgées, des enfants. Je n’étais vraiment pas à l’aise. Ils hurlaient des « On est chez nous » sans cesse. C’est là que j’ai réellement pris conscience qu’il y avait énormément de personnes derrière Marine Le Pen, énormément de Français en colère derrière le FN et qui hurlaient tout haut leur haine.

En plus de ces fans vraiment dérangeants (une de mes amies s’est pris de nombreuses fois un drapeau dans la tête parce qu’elle ne se levait pas et n’applaudissait pas), le discours de Marine Le Pen était lui aussi très dérangeant. Elle n’a quasiment pas évoqué son programme, à part quand elle a dit « Vous pouvez retrouver mon programme sur mon site  Marine2017.fr. Sinon, pendant ses 1h10 de discours, elle n’a fait que critiquer ses adversaires, en insistant particulièrement sur Macron, les hommes politiques actuels et l’état dans lequel ils laissaient la France. Elle a également une vision très pessimiste de l’Union Européenne, qui selon elle, vole les droits des Hommes et que, de toute façon, elle est vouée à mourir.

Son discours xénophobe, lorsqu’elle dit « Nous ne voulons pas des migrants de Mme Merkel » ou lorsqu’elle parle d’insécurité due à cette immigration, déchaine les passions chez le public, provoquant des tonnerres d’applaudissements, des acclamations telles que «La France aux Français », « On ne veut pas de vous », « Dégagez ». (Voir ma vidéo sur mon compte instagram lafuretteenalerte (https://www.instagram.com/lafuretteenalerte/)

FN

Pour des personnes comme moi et mes amis n’étant absolument pas pour Marine Le Pen, c’était un discours gênant, oppressant et les réactions des électeurs FN nous ont rendu assez tristes.

 

Advertisements